L'équipe TEREO

Du diagnostic de pollution à l‘étude environnementale, de l’ingénierie lors des travaux de dépollution à l’étude hydrogéologique, notre équipe pluridisciplinaire et qualifiée est là pour vous accompagner sur toutes vos problématiques et dans tous vos projets.

Vous trouverez ci-dessous notre organisation interne et la présentation des membres de notre équipe technique :

Renaud CHAPUIS

Gérant, superviseur, et expert judiciaire – 29 ans d’expérience

Domaines de prédilection : Géologie, hydrogéologie, expertise, …

D.E.A « Tectonique, Géophysique, Géochimie et Hydrogéologie ».

L’objectif de cette formation est d’acquérir de solides compétences dans le domaine des géosciences : fluides géologiques et ressources minérales et énergétiques, tectonique et géodynamique, magmas et dynamique éruptive, biogéochimie des environnements de la surface (eau, environnement, matière organique, cycle du carbone, stockages), expérimentation. Cette formation a pour but de fournir aux diplômés :

  • les bases de la géologie structurale ;
  • des connaissances dans les processus tectoniques profonds et leurs interactions avec la dynamique de surface, ainsi que sur la formation et la dynamique des magmas jusqu’aux phénomènes éruptifs ;
  • la possibilité de caractériser à toutes les échelles (composition minérale, élémentaire, moléculaire, isotopique) les constituants des milieux naturels ou anthropisés ;
  • les moyens de décrire et quantifier le transfert réactif (transport, bilans, flux, interactions) des matières (matières organiques/organismes vivants, fractions minérales/polluants, eau/gaz…) pour établir un diagnostic environnemental ;
  • les compétences pour appréhender l’ensemble des questions liées au continuum « Bassin versant-sols-aquifères-sédiments ».

Principalement Francis Cabrel et la guitare !

Thomas LAMOTTE

Chef de projet et superviseur – 12 ans d’expérience

Domaines de prédilection : Géologie et génie civil

Master « Génie Géologie, Génie Civil et Environnement ».

L’objectif de cette formation est de former de futurs diplômés avec une culture scientifique pluridisciplinaire dans le domaine de l’Environnement. Le diplômé doit être est capable de conduire tout projet d’études et de réalisation dans le domaine des ressources naturelles, de la construction et de l’aménagement et des géosciences appliquées. Le diplômé est capable d’analyser et de calculer dans le respect des règles de l’art et des critères de développement durable, c’est-à-dire de :

  • définir et exploiter une reconnaissance de site dans les domaines de la géophysique, de la géotechnique et de l’hydrogéologie ;
  • choisir les méthodes de réalisation de chantiers de travaux publics, en assurer la coordination et le suivi (routes, terrassements, réseaux, confortation…) ;
  • apprécier les impacts sur l’environnement et assurer une gestion durable des ressources (ressources en eau, carrières, diagnostic et suivi du patrimoine technique) ;
  • maîtriser les risques pour les ouvrages et l’environnement, pour les acteurs, pour le projet ;
  • contrôler les travaux.

La route du rhum en équipe !

Chef de projet et responsable maintenance et gestion des stocks – 15 ans d’expérience

Domaines de prédilection : Maîtrise des risques

Licence « Maîtrise des Risques ».

L’objectif de cette licence est de former des cadres à la maîtrise des risques dans les domaines de la qualité, de la sécurité, de l’hygiène et de l’environnement. Appréhender la gestion de la prévention jusqu’à la gestion de crise. A l’issue de la formation, le diplômé est un professionnel qui :

  • possède des connaissances approfondies en management de la qualité, sécurité alimentaire, toxicologie et allergologie alimentaire, microbiologie ;
  • connait les principaux risques sanitaires en fonction de l’origine des matières premières et des traitements technologiques ;
  • connait les principes de l’évaluation des risques sanitaires, environnementaux et professionnels -Repérer les dangers, identifier les risques (aspects réglementaires, organisationnels et pratiques) ;
  • maîtrise les données sur les principes de sécurité et de maîtrise des risques majeurs en entreprise ;
  • analyse les risques sur l’environnement liés à l’activité professionnelle ;
  • conçoit, met en place, anime et suit la politique qualité, hygiène, sécurité et environnement ;
  • sensibilise, anime et forme les opérateurs à l’hygiène, la qualité, la sécurité et l’environnement.

Nicolas BLANCHARD

Chef de projet et community manager – 9 ans d’expérience

Domaines de prédilection : Géoressources et science du risque

Master « Sciences de la Terre et Environnement, Ecologie ».

L’objectif de la formation est de former de futurs diplômés en Environnement, Géoressources et Ingénierie du Développement durable. L’évaluation et la prévention du risque impliquent un apprentissage spécifique basé sur la pratique des méthodes d’observation et de mesures, sur la pratique des outils mathématiques d’analyse de données et la maîtrise des outils graphiques (SIG) pour dresser les cartes d’aléa et de vulnérabilité par exemple. Ainsi, à l’issue de la formation les diplômés acquièrent des aptitudes en :

  • statistiques et analyse de données pour les Sciences du Milieu Naturel ;
  • géologie des bassins sédimentaires ;
  • géologie des formations superficielles ;
  • cartographie & photo-interprétation ;
  • hydrologie, hydraulique fluviale et hydrogéologie descriptive – Physique et chimie pour les Sciences du Milieu Nature ;
  • gestion des risques (géologiques / hydrologiques / sites et sols pollués).

Le Périgord Hardcore !

Nicolas GRANIER

Chef de projet et responsable informatique – 9 ans d’expérience

Domaines de prédilection : Géoressources et géologie

Master « Gestion et Exploitation Environnementale des Géoressources ».

À l’interface entre sciences naturelles et sciences de l’ingénieur, cette formation a pour objectif de développer les compétences du futur diplômé en Gestion et Exploitation Environnementale des Géo-Ressources, Géo-imagerie, Ressources en Eau et Gestion des Risques Naturels Géologiques. A l’issue de cet apprentissage, le diplômé acquière :

  • une connaissance du milieu naturel : lithosphère, hydrosphère et biosphère ;
  • une maîtrise des outils scientifiques d’analyse et de conception, mathématiques, physique et chimie, informatique et modélisation ;
  • de solides connaissances en géologie : exploration-production en Industrie pétrolière et Stockage de gaz, Géothermie, Géologie de l’Ingénieur, Stockage confiné des déchets en surface et sub-surface, Exploitation des ressources en matériaux, graviers et ressources minérales, gestion, aménagement et études d’impacts des carrières d’exploitation de géo-matériaux ;
  • de solides connaissances en hydrogéologie : Gestion des ressources en eau (eau potable ou assainissement), Traitement des eaux et impacts sur les rejets, Modèles hydrogéologiques, Réglementation environnementale traitant les problèmes de l’eau.

Atteindre les sommets !

Olivia BERTRAND

Ingénieur d’étude et de recherche, chargée de R&D – 2 ans d’expérience

Domaines de prédilection : Géosciences, chimie organique

Doctorat en « Géosciences – spécialité géochimie organique ».

L’objectif du doctorat est de former des chercheurs dans les domaines de la recherche appliquée. Les objectifs de la spécialisation sont orientés vers les domaines de la caractérisation moléculaire de la matière organique dans les sols et les sédiments et l’identification des sources associés. A l’issue des recherches universitaires de Doctorat et de post-doctorat, le géochimiste organicien :

  • possède des connaissances approfondies en chimie organique et inorganique, géochimie aquatique et chimie végétale ;
  • réalise des prélèvements et des analyses géochimiques environnementales sur matrices complexes ;
  • maîtrise les outils de traitement de base de données environnementales, de communication et de synthèse de résultats scientifiques en congrès nationaux et internationaux ;
  • rédige des articles scientifiques de rang A ;
  • réalise des veilles bibliographiques ;
  • possède des compétences d’enseignement et d’encadrement

Objectif 0 déchets !

Yann LE GRATIET

Ingénieur d’étude – 5 ans d’expérience

Domaines de prédilection : Chimie, écotoxicologie, biologie

Master « Ecotoxicologie et chimie de l’Environnement  ».

L’objectif de cette formation est de former des étudiants en écotoxicologie et en évaluation du risque environnemental et sanitaire des substances chimiques, aussi bien dans le domaine de la recherche fondamentale que dans le domaine professionnel. Ainsi, le diplômé :

  • gère, analyse et résout les problèmes liés à la protection de la nature, à l’environnement et à l’amélioration du cadre de vie ;
  • conçoit et conduit des projets de recherche fondamentale sur des phénomènes naturels et concernant l’acquisition de connaissances abstraites ou spéculatives ;
  • participe à la surveillance des rejets solides, liquides ou gazeux des unités de production et des sites industriels, en collaboration avec les services analytiques et de l’instrumentation ;
  • procède au diagnostic qualitatif et quantitatif des pollutions accidentelles et des rejets réguliers ;
  • concourt à la mesure de la pollution par l’observation de l’un ou l’autre des éléments naturels (air, eau, terre) et contribue à l’élimination ou au traitement des substances polluantes par des procédés biologiques, chimiques, physiques, mécaniques.

Manon BOUSCAILLOU

Ingénieur d’étude – 3 ans d’expérience

Domaines de prédilection : Gestion de l’environnement

Master « Surveillance et Gestion de l’Environnement ».

L’objectif de la formation est de former des futurs diplômés avec une culture scientifique pluridisciplinaire dans les domaines de la gestion de l’Environnement. Ce Master permet d’acquérir des compétences et savoirs faire théoriques et pratiques qui permettent d’avoir une approche globale des problèmes de pollution des sols et des eaux de surface ou souterraine et des risques correspondants. Le parcours SGE permet d’acquérir de solides compétences qui permettent de :

  • réaliser des mesures physiques et des analyses chimiques et biochimiques dans le but de caractériser les milieux naturels ;
  • fournir des diagnostics de pollution des sols et des eaux souterraines et évaluer les risques de contamination ;
  • restituer le contexte environnemental des sites étudier pour prédire l’évolution chimique et physique des sols et des eaux souterraine ;
  • synthétiser des résultats afin de proposer des techniques de suivi et dépollution des sols et/ou des eaux souterraines.

    Tout le sport !

    Clément BOEUF

    Technicien et pilote de la maintenance et gestion des stocks – 2 ans d’expérience

    Domaines de prédilection : Techniques de prélèvements, mesure et observation sur les différents milieux

    Licence professionnelle « Procédés de dépollution et de valorisation ».

    L’objectif de cette formation est de former des techniciens supérieurs et assistants ingénieurs capables d’assurer des activités de mesure et détection des pollutions, de mise en œuvre de procédés de traitement de matrices polluantes liquides, gazeuses et solides, et d’éco-évaluation. Les compétences techniques et opérationnelles apportées par la formation concernent globalement la métrologie, l’ingénierie des bioprocédés, et l’éco-évaluation environnementale. Les diplômés sont aptes à :

    • connaître les milieux (air, sols, eaux) et leurs pollutions ;
    • savoir identifier les pollutions et leurs origines ;
    • savoir proposer des remèdes et des traitements (procédés chimiques) ;
    • maîtriser la législation, l’usage et l’interprétation des réglementations ;
    • maîtriser les outils de communication et de synthèse ;
    • acquérir des capacités d’adaptation et un esprit d’équipe.

      Radio bière-foot !

      Retrouvez-nous

      TEREO Sud-Ouest – 11, Impasse Brunereau – 33150 CENON – Tél: 05 56 21 59 44 / Fax: 05 56 21 55 12

      TEREO Centre – 17 Rue de la Noue – 45380 LA CHAPELLE-SAINT-MESMIN – Tél: 02 46 91 01 28

      TEREO Sud-Est – 2 allée Giacomo Puccini – 42000 ST ETIENNE – Tél. : 09.74.78.30.30

      contact@tereo.eu

       

      À propos de Tereo

      Bureau d’études en environnement, spécialisé en études de pollution. Entreprise indépendante créée en 2003, TEREO couvre l’intégralité du territoire national à partir de ses implantations dans le Sud-Ouest, le Centre et le Sud-Est.